L’Architecte d’intérieur & designer conçoit nos espaces de vie pour aujourd’hui et pour demain.

Flèche pour faire apparaître le contenu
Odiot orfèvre (1763-1850)

musée des Arts décoratifs

Jusqu'au 7 mai 2017


Sans avoir jamais été l’orfèvre attitré ni de l’empereur Napoléon Ier ni du roi Louis XVIII, Jean-Baptiste-Claude Odiot a édifié, au cours du premier quart du XIXe siècle, la maison d’orfèvrerie française la plus prospère et la plus fréquentée par toutes les cours européennes de son temps. Livrant de somptueux services pour la table et des ensembles prestigieux comme la toilette de l’impératrice Marie-Louise et le berceau du Roi de Rome, Odiot est l’un des plus illustres orfèvres sous l’Empire et la Restauration. Le musée des Arts décoratifs conserve un ensemble exceptionnel de 33 modèles d’orfèvrerie et de 176 dessins originaux de l’atelier d’Odiot classés œuvres d’intérêt patrimonial majeur. Depuis son acquisition en 2009, cet ensemble est dévoilé pour la première fois avec cette exposition qui confronte les œuvres graphiques aux objets d’art et révèle ainsi le processus de création et les recherches de l’orfèvre.

Dessiner l’or et l’argent Odiot Orfèvre

Image
À lire également

Orientation non prise en charge

Pour une meilleure expérience,
veuillez tourner votre appareil en mode portrait.