L’Architecte d’intérieur & designer conçoit nos espaces de vie pour aujourd’hui et pour demain.

Flèche pour faire apparaître le contenu

Le Chaudron, penser, construire, partager

Chaudron #1
penser, construire, partager
La Propriété
4/5 septembre 2017, deux journées d’inspiration à l’école Camondo.

Image

Les 4 et 5 septembre prochains, premier opus du Chaudron, les deux journées d’inspiration de l’école Camondo, seront dédiées à penser, construire, partager autour d’une thématique, la Propriété.

Cinq grands axes seront explorés :  propriétés des matières, propriété des moyens de production, propriété intellectuelle, de la propriété à l’usage, appropriation et création. Deux journées fertiles et joyeuses lors desquelles, enseignants, chercheurs, étudiants, designers, architectes, philosophes, artistes … agiront et se rencontreront autour de concepts, de savoirs et de regards sur nos espaces de vie, de l’objet à la ville.

La Propriété

Cinq thématiques autour de la Propriété

ecolecamondo

Propriétés des matières

Il semble évident qu’un projet de design ou d’architecture d’intérieur ne peut se réaliser sans matière. Si l’on commence à considérer les matières sous l’angles de leurs propriétés, en allant jusqu’à prendre en compte les récentes découvertes scientifiques sur ce qui constitue notre univers, on ouvre un champ d’imaginaire vertigineux pour le projet qui dépasse largement l’évidence des perceptions a priori

Propriété de moyens de production

Dans le contexte contemporain de tensions économiques, nombreux sont les contextes où se pose la question de développer de nouvelles stratégies de projet. Le créateur cherche à devenir aussi producteur sans dépendre d’un accès à des moyens sur lesquels il n’a pas tout contrôle. De nouveaux territoires de projet peuvent s’ouvrir par l’appropriation ou l’invention de moyens de dessiner, de fabriquer, de produire et de diffuser. Ces moyens peuvent s’appuyer sur un accès à des technologies récentes ou aussi constituer une manière de se réapproprier et de réinventer des savoirs du passé.

ecole camondo

Propriété intellectuelle

Nos sociétés hyperindustrielles ont développé dans l’histoire un arsenal d’outils juridiques qui protègent la propriété, qu’elle se définisse par la rentabilité du foncier, par les investissements industriels dans la recherche et le développement de produits, ou par l’exploitation des œuvres de l’esprit. Ce contexte de protection de la propriété peut aussi devenir un espace de critique et d’invention pour le projet où peuvent se définir de nouveaux rapports à l’utilisation et à l’exploitation, où peuvent se redistribuer les rapports de force entre les “gros” et les “petits” propriétaires.

 

ecole camondo

 De la propriété à l’usage

La question du bien commun a structuré l’histoire de nos régimes politiques avec l’économie, et la propriété des espaces et aux objets qu’elle produit. Les régimes communistes se sont fondés sur un déplacement de la propriété privée vers un appareil d’Etat où elle se centralise. Dans les régimes ultralibéraux contemporains se confirme aussi une concentration de la propriété privée, mais hors de l’Etat, sous la forme d’une globalisation financiarisée. Face à cette concentration de la privatisation des biens et des services, face à l’enclosure des communs mené par les grands groupes industriels, les citoyens tendent à devenir des usagers des objets et des espaces temporaires non propriétaires. Cette situation n’est pas automatiquement synonyme de bien commun, de liberté et de réappropriation. Dans certains cas, la propriété se concentre et les pouvoirs de décision se centralisent. Dans d’autres, elle les droits de propriété et d’usage sont redistribués et l’usager recouvre sa liberté de décision. Déjà Proudhon avait envisagé une évolution de la propriété vers une notion qu’il nommait possession, qui suppose la réinvention de formes de mise en commun. Cette notion peut se rapprocher de pratiques contemporaines de l’architecture et du design qui inventent des nouvelles formes de mises en commun.

ecole camondo

Appropriation et création

 

Il semble difficile d’imaginer une création artistique qui ne se nourrisse pas du passé pour envisager le présent et l’avenir. Le pastiche a été longtemps dans la tradition picturale un exercice de formation auquel se sont adonnés aussi les grands maîtres. Plus proche de nous, la pratique de l’échantillonnage musical, ou la musique concrète qui prélève dans le quotidien des matières sonores à réagencer, ont des résonances aussi dans d’autres champs de la création. La manière dont le projet peut s’approprier des éléments préexistants, en les citant ou les transformant, pose un large champ de questions dans la pratique du projet, d’ordre technique, juridique, économique, symbolique.

 

Chaudron #1, La Propriété
4/5 septembre 2017, deux journées d’inspiration à l’école Camondo

#ecolecamondo

#lechaudron

#lapropriété

A l’occasion du Chaudron #1 la Propriété, la librairie Tschann propose une table decouverte d’ouvrages en lien avec la thématique.

Librairie Tschann, Librairie qui existe sans la phynance

125 boulevard du Montparnasse 75006 Paris Tél. 01 43 35 42 05  – courriel : librairie@tschann.fr

Image
Orientation non prise en charge

Pour une meilleure expérience,
veuillez tourner votre appareil en mode portrait.